Vous avez une majorité de triangles : vous êtes un parent connecté ou un « éducateur connecté enthousiaste »

« Tout est opportunité et apprentissage… mais cela génère de la pression. »

 

Fervent partisan du numérique, vous y voyez de formidables opportunités d’apprentissage pour vous… et votre enfant ?

Vous avez raison, les applications numériques et pratiques digitales facilitent l’éducation et permettent d’exprimer sa créativité. Cela plaît généralement à vos enfants, mais il leur arrive de manifester de l’inattention ou du rejet ? Tout est une question de dosage, à la fois quantitatif et qualitatif : veillez à ne pas les sur-stimuler. Des enfants restent des enfants avec de vrais besoins de temps de loisirs et de divertissement, numériques ou pas.

Pour vous aider à trouver le juste équilibre ludo-éducatif entre vie réelle et vie numérique, Orange met à votre disposition des informations et conseils, en France sur le site Bien vivre le digital, en Espagne sur le site Por un uso Love de la tecnologia, en Roumanie sur la plateforme Pentru Maine. Vous pouvez aussi profiter des ateliers d’accompagnement des parents dans certaines boutiques en Europe (France, Espagne, Pologne, Roumanie, Slovaquie). Vous y découvrirez outils utiles et bonnes pratiques.

 

Trois d’entre elles pourraient vous aider dès à présent.

  • Donnez des alternatives de divertissement autres que virtuelles : sport, lecture, loisir de plein air...
  • Respectez les temps et nature d’usage des écrans selon l’âge de vos enfants : même pour une utilisation éducative, un écran reste un écran.
  • Misez sur la responsabilisation de vos enfants. Pourquoi ne pas établir un contrat d’utilisation avec lui sur le temps d’utilisation, le contenu, les personnes avec qui jouer ou être en contact ?

 

Le conseil en + : pour vos ados, des applis comme Xooloo Digital Coach d’Orange peuvent être une aide précieuse. Et pourquoi ne pas recourir à des offres adaptées aux enfants, adolescents ou familles qui incluent notamment des restrictions pour protéger les plus jeunes ? « Kids Ready » en Espagne ou « Safe Starter For Your Kid » en Pologne peuvent par exemple vous aider.

Réponse Question 2 : 36 % des 7-12 ans ont leur propre tablette (chiffres issus de l'étude Junior Connect' IPSOS 2017)

En savoir plus

Encourager des usages positifs des écrans
Télécharger le Guide des usages positifs des écrans